Catégories
Balade

Se promener à Strasbourg : parc du Heyritz

Le parc du Heyritz est un havre de sérénité niché entre l’agitation de la place de l’Étoile et l’Hôpital civil de Strasbourg.

En entrant par la droite, un saule pleureur forme comme un rideau et marque le début du parc. Un ponton flottant borde le bassin de la Porte de l’Hôpital sur toute la longueur du parc. On peut y voir toute sorte de poissons, d’oiseaux, de batraciens, des ragondins et au printemps, des canards avec leurs petits s’ébrouer entre les plantes aquatiques.

Le ponton permet de rejoindre l’autre coté du parc qui dévoile des aires de jeux et d’agrès, un miroir d’eau, des jardins familiaux et des pelouses en gradins, propices à la détente. L’été, le parc accueille un cinéma en plein air.

Catégories
Café Food Restaurant Salon de thé

Un salon de thé à Strasbourg : Tonton Gâteau

On entre chez Tonton Gâteau comme dans un petit jardin. Le bois, les chaises en rotin, les lanternes et les lampes suspendues se mêlent harmonieusement au décor végétal.

Ce « café gourmet » propose une carte pour le petit-déjeuner, pour la pause déjeuner et aussi un brunch le samedi. Le brunch se compose de deux boissons, d’un plat sucré, d’un plat salé et d’une pâtisserie au choix. On n’oublie pas les enfants avec le P’tit brunch (jusqu’à 12 ans).

Les assiettes mettent en valeur les plats, le dressage est élégant. Les plats sont frais, de saison et préparés avec des ingrédients de qualité. Les saveurs sont traditionnelles mais revisitées avec savoir-faire et une belle touche de modernité.

L’ambiance est chaleureuse, conviviale et familiale. La parfaite définition du koselig, comme dirait Stéphanie en norvégien. L’équipe en salle est agréable et pétillante. 

On a aimé la gaufre caramel beurre salé, le blini au saumon, la tarte au fromage (l’une des meilleures de Strasbourg !), le choux noisette passion praliné et le thé glacé citron, bergamote, violette. Bref, tout nous a plu.

Tonton Gâteau
📍11 rue des Bouchers, Strasbourg

Catégories
Café Food Restaurant

Un café néo-africain à Strasbourg : Hey Mama

Installé dans les anciens locaux d’une confiserie, Hey Mama est un café-restaurant à la cuisine moderne d’inspiration africaine. 

La décoration est lumineuse, naturelle et tropicale. Les plats sont frais, colorés et généreux. Le dressage et l’équilibre des goûts sont soignés.

La formule brunch offre des combinaisons intéressantes et originales. Le jus de fruits frais est un jus de bissap (hibiscus) maison ; le plat chaud est un Afro Bowl (riz wolof, sauce téranga, poulet rôti, allocos, avocat et patates douces) ; et les accompagnements : des chips de banane plantain, un granola au coulis de mangue et une panna cotta à la goyave. 

On peut profiter d’Hey Mama tous les jours au petit déjeuner, au déjeuner (avec des bowls signatures et plats chauds, des salades, des tartines, des douceurs sucrées) et au goûter. Un code couleur sur la carte indique les plats disponibles en version végétarienne, végane ou sans gluten.

On a aimé l’Afro Bowl, le granola à la mangue et la panna cotta à la goyave. Chaque bouchée donne envie d’y retourner.

Hey Mama
📍3 rue des Pucelles, Strasbourg

Catégories
Food Restaurant

Manger des bento japonais à Strasbourg : Niko Niko

Le Niko Niko est un bistro japonais revisité à l’européenne. Le décor est épuré, rehaussé de lampions colorés en papier de riz.


Côté menu, la spécialité du Niko Niko est le bento (boîte repas traditionnelle japonaise) : végétarien, avec de la viande ou du poisson et en modes sushis ou tapas. On trouve aussi des takoyakis, gyozas, soupes ramen ou poke bowls.

Le service est attentionné et à l’écoute. 


On a aimé le bouillon de légumes au saké servi avant les plats, le bento du chef (au magret de canard) et le tiramisu au matcha (très onctueux).

Niko Niko
📍72 avenue des Vosges, Strasbourg

Catégories
Café Food Salon de thé

Un salon de thé à Strasbourg : Ôjourdhui

Concept récent à Strasbourg, Ôjourdhui est un café-salon de thé propice à un moment de détente et de bien-être. Une parenthèse de douceur au calme.

On y trouve viennoiseries, pâtisseries, brunch salé et sucré (le samedi), jus de fruits pressés et thés glacés, boissons chaudes, toasts salés, tartes et tartelettes sucrées, brioches, macarons… Les produits sont fabriqués sur place à base d’ingrédients locaux et de qualité. On sent clairement le savoir-faire et l’application de l’artisan qui les a préparés.

Un soin particulier est porté à chaque détail : la sobriété de la déco (ambiance épurée d’un atelier, grandes baies vitrées donnant sur la place de la Bourse, bibliothèque et végétation tombante) ; la sélection des matières premières, la fraîcheur et l’esthétique (florale) des plats faits maison ; la playlist (délicieusement jazzy) ; le choix du mobilier et de la vaisselle.

On a aimé l’Avocado toast (toast saumon, avocat, œuf mollet, roquette), la « tarte au fromage » (parce qu’on est en Alsace), la tartelette au citron et le jus frais pomme, citron vert, menthe.

Le service est sympathique, souriant et consciencieux.

On s’est laissé emporter par le charme, la gourmandise et la douceur de cet endroit. On y retourne demain ?

Ôjourdhui
📍11 rue de la Brigade Alsace-Lorraine, Strasbourg

Catégories
Balade

Se promener à Strasbourg : quai des Bateliers

Le quai des Bateliers s’étend entre le pont Saint-Guillaume et le pont du Corbeau.

Devenu piétonnier récemment, le quai des Bateliers est comme un petit écrin de verdure en plein centre-ville. Un ruban de liberté parfait pour une promenade au fil de l’eau, en famille, entre amis ou en amoureux. L’ambiance est agréable, sereine, rythmée par le courant de l’Ill et le passage des bateaux. 

On s’attarde sous les arbres. On se détend un moment sur l’un des pontons, qui donnent directement sur l’Ill, ou à fleur d’eau sur le grand ponton flottant (près du pont du Corbeau). Les maisons penchées entre le n°22 et le n°26 semblent reposer les unes contre les autres, comme si elles avaient inventé leur propre définition de l’équilibre.

Le quai est animé de cafés, galeries, boutiques et librairies indépendantes. On vous recommande la librairie du Tigre (n°36), spécialisée dans la BD. 

Au printemps, sur la rive opposée, des grappes de glycines grimpent le long de certaines façades. 

La Cathédrale se dévoile en arrière-plan. Les photographes apprécient le point de vue depuis la Passerelle de l’Abreuvoir.

Un peu plus loin, elle semble jouer avec la façade du Palais Rohan (témoignage de l’art de vivre princier au XVIIIe siècle, qui abrite aujourd’hui trois musées) et celle du Musée historique (qui décline l’histoire de la ville depuis le Moyen-Âge jusqu’à la création des Institutions Européennes).

Le quai des Bateliers se termine au niveau du pont du Corbeau, on rejoint alors : 

  • à gauche, la rue d’Austerlitz et le quartier de la Krutenau 
  • tout droit, le quai Saint-Nicolas vers la Petite France 
  • à droite, la rue du Vieux-Marché-aux-Poissons vers le Musée historique, la Cathédrale et le Palais Rohan.

On peut aussi privilégier les berges de l’Ill (accès soit au niveau du pont Saint-Guillaume, soit du Palais Rohan), pour marcher directement au ras de l’eau.

Catégories
Food Restaurant

Manger des dim sum à Strasbourg : Dim Sum Sam

Dédié à la cuisine vapeur, Dim Sum Sam propose de savoureux Dim Sum, Banh Bao (brioches fourrées) et une sélection variée d’options végétariennes ou sans gluten.

On a apprécié le Banh Cuon (crêpe vietnamienne) au porc, champignons noirs, herbes fraîches et cacahuètes, les Dim Sum au porc et aux crevettes, la fraîcheur de la salade de mangue (épicée selon votre envie).

L’accueil est prévenant et souriant. La réservation est recommandée.

Dim Sum Sam
📍 9 rue de l’Abreuvoir, Strasbourg

Catégories
Café Food Restaurant

Manger healthy à Strasbourg : Pur etc

PUR etc se définit comme un « Fast Good », opposition de style avec les fast foods. Les plats chauds (en bocaux) ou froids, salés ou sucrés sont faits maison à partir de produits de saison cueillis aux environs. Le credo du concept : Bon goût (cuisiner vrai), Bon sens (cuisiner propre), Bon cœur (cuisiner juste). Pur etc compte plusieurs adresses à Strasbourg, Mulhouse et en région parisienne.

Au restaurant de la Place St Étienne, on a aimé le jus pomme-carotte-gingembre pressé à la demande, le côté doux sucré des lasagnes végétariennes, l’acidité maîtrisée de la mousse cheesecake citron-basilic et la déco au plafond faite d’ustensiles de cuisine.

PUR etc
📍 15 place Saint-Etienne, Strasbourg
🔗 Voir le site

Catégories
Café Food

Un café coworking à Strasbourg : L’Anticafé

L’Anticafé se distingue par son concept inédit à Strasbourg. Profitez à volonté des boissons (chaudes ou fraîches), des encas (salés ou sucrés) et des équipements de travail (wifi, imprimantes, paperboard, vidéo-projecteur…). Ne payez que le temps passé. Créé à Paris, le concept est déjà décliné à Aix, Bordeaux, Lyon, Rome…

La déco est punchy et colorée, l’ambiance cosy, koselig comme dirait Stéphanie, et l’équipe prévenante.

On a apprécié la convivialité, l’esprit comme à la maison, le mix entre café et espace de travail.

L’Anticafé
📍 1 rue de la Division Leclerc, Strasbourg
🔗 Voir le site

Catégories
Café Food Salon de thé

Manger sans gluten à Strasbourg : L’Eden libre de gluten

L’Eden libre de gluten revisite les recettes classiques en mode 100 % sans gluten, tout en veillant à préserver le plaisir du goût. Cette boulangerie-salon de thé propose, sur place ou à emporter, un large choix de petits plats (quiches, sandwichs, pizzas, focaccias, salades, cakes), gourmandises sucrées, pains et viennoiseries. Les ingrédients sont locaux et bio.

On a apprécié le service soigné et attentionné, le coté à la fois healthy, gourmand et 100 % sans gluten. Idéal pour un déjeuner ou une pause estivale.

L’Eden libre de gluten
📍 15 place du Temple Neuf, Strasbourg
🔗 Voir le site web

Catégories
Café Food

Un café cosy à Strasbourg : Madame Julia

On est allés rendre une petite visite à Madame Julia un samedi avant l’heure du déjeuner pour profiter du brunch à la carte (le samedi et un dimanche par mois).
On s’est installés dans ce havre de tranquillité. Une bulle à la fois cosy et gourmande, juste en face de la place de la Bourse.

On a apprécié les Green pancakes, les pancakes Madame Julia accompagnées d’un smoothie (vert pour coller à l’esprit des lieux). On aurait pu choisir une boisson chaude, un ice tea ou un lait au miel délicieusement régressif.

Selon le moment, on pourra aussi opter pour un poké bowl salé ou sucré (au déjeuner), un cookie à la framboise ou une part de cake à la pistache (l’après-midi).

Avec sa playlist jazzy et bossa nova, l’ambiance koselig (comme dirait Stéphanie) est propice au cocooning. Sous les hauts plafonds, on laisse son esprit vagabonder à travers les fenêtres cintrées.

Madame Julia
📍 34 rue de la 1ère Armée, Strasbourg

Catégories
Bar Café Food Restaurant

Un café moderne à Strasbourg : Square Delicatessen

Square Delicatessen est ouvert en continu tous les jours. Selon le moment et l’envie, on s’installe en terrasse ou à l’intérieur pour profiter de l’ambiance de deli italien à New-York.

Le matin, on se réveille avec le Deli’s Breakfast sucré ou salé (brunch le dimanche jusqu’à 14h) avec un cappuccino aromatisé ou un thé Mariages Frères. Le reste de la journée, on se laisse tenter par une salade, une part de pizza, une assiette d’antipasti à partager ou un dessert maison. Pour l’Apertivo, on opte pour un Spritz en happy hour, un cocktail (avec ou sans alcool) ou l’une des bières originales à la carte.

On a apprécié le mur d’illustrations signées par l’artiste Williann, la déco d’inspiration new-yorkaise et l’ambiance conviviale.

Square Delicatessen
📍 12 rue du Vieux-Marché-aux-Grains, Strasbourg
🔗 Voir le site web

Catégories
Food Restaurant

Manger japonais à Strasbourg : Matsumotoya

Ne vous attendez pas à déguster des sushis. Matsumotoya célèbre l’authenticité des saveurs de la cuisine japonaise. Des plats traditionnels chauds (katsudon, soba, udon, gyoza, takoyaki …) qu’on accompagne d’un thé vert, de ramuné (limonade japonaise), d’une bière japonaise ou d’un verre de saké. Le cadre est chaleureux et minimaliste, le service (en tenue traditionnelle) sympathique et prévenant.

Lors de la réservation (recommandée), précisez si vous préférez une table à l’occidentale ou à la japonaise (sur un tatami – pensez à vous déchausser).

On a apprécié les edamame et l’inari en amuse-bouche, la possibilité de commander les plats en version moins salée et le fait que le restaurant attire une clientèle japonaise. On a aussi pris plaisir à se replonger dans les souvenirs de notre voyage dans l’archipel nippon autour d’un repas (presque) comme là-bas.

Matsumotoya
📍 13 Rue des Veaux, Strasbourg
🔗 Voir le site web

Catégories
Bar Food

Prendre un cocktail dans un caveau à Strasbourg : La Cabane

On commence par jouer à se perdre dans une ruelle près de la cathédrale. On sonne à une porte. On descend une volée de marches puis se dévoile un caveau en pierres de tailles à la décoration végétale et à la lumière tamisée.

L’ambiance de La Cabane est intimiste et chaleureuse. La playlist (années 80 à 2000) est un peu déroutante. On est loin du cliché de la cabane dans les bois avec le chant des oiseaux et le murmure du vent dans les arbres, mais on se rend vite compte que ce n’est pas ce qu’on est venus chercher ici.

On suit les conseils attentionnés de l’un des bartenders. La préparation des mixologistes derrière le comptoir fait partie du show. Les cocktails sont originaux et créatifs, parfumés. Les saveurs sont bien équilibrées. On apprécie l’utilisation de pailles réutilisables.

Chaque cocktail est mis en scène avec soin et raconte une histoire. On se laisse volontiers embarquer.

La Cabane
📍 6 rue du Tonnelet Rouge, Strasbourg
🔗 Voir le site web

Catégories
Food Restaurant

Manger alsacien à Strasbourg : Le Saint-Sépulcre

Des pensées en alsacien écrites à la craie sur certains murs agrémentent le décor de cette winstub traditionnelle, empreinte d’une touche parcimonieuse de modernité. On se laisse tenter par l’une des nombreuses spécialités régionales proposées sur la carte. En attendant notre jambon en croûte, on feuillette quelques livres sur l’Alsace disposés au-dessus des banquettes. Le jambon est juteux, sa croûte à la fois croquante et moelleuse : un grand classique qui tient ses promesses.

Le Saint-Sépulcre
📍 15 Rue des Orfèvres, Strasbourg

Catégories
Bar Café Food

Un café jazzy à Strasbourg : Les Savons d’Hélène

Par un après-midi d’hiver gris et pluvieux, nous avons trouvé aux Savons d’Hélène le réconfort dont nous avions besoin. Suivant l’envie d’une gourmandise sucrée, nous avons chacun commandé une crème brûlée, accompagnée d’un chocolat chaud pour Stéphanie et d’un bon grog (miel, rhum brun et citron) pour Jérôme. L’ambiance de ce café est agréable et ludique : playlist jazzy, fresque aux couleurs vives, guirlandes de guinguette multicolores et terrasse d’hiver verdoyante. Nous reviendrons un soir d’été pour un concert.

Les Savons d’Hélène
📍 6 rue Saint-Hélène, Strasbourg

Catégories
Food Salon de thé

Prendre le thé à Strasbourg : Le Thé des Muses

Le Thé des Muses est une Maison de thé à l’ambiance feutrée avec un salon de dégustation cosy et un petit comptoir de vente de thés et infusions en vrac. Le salon propose une sélection de plus de 300 thés classiques et aromatisés venant du monde entier (Chine, Inde, Japon, Kenya…), avec de délicieux gâteaux et tartes maison aux parfums originaux. L’endroit parfait pour se ressourcer lors d’un tour en ville et partager un moment de sérénité, convivial et gourmand.

Le Thé des Muses
📍 19 rue Sainte-Barbe, Strasbourg
🔗 Voir le site web

Catégories
Food Restaurant

Manger dans une brasserie à Strasbourg : Aedaen place

Profitez d’un cadre agréable et d’une déco originale à Aedaen place (côté brasserie). Les saveurs de nos plats (filet de lieu jaune au lait de coco et curry, canette aux légumes d’antan) étaient particulièrement harmonieuses, les cuissons parfaites. Stéphanie est tombée amoureuse de la playlist.

Bon à savoir : le samedi et le dimanche, l’Aedaen Place propose un brunch de 10h à 18h.

Aedaen place
📍 4-6 rue des Aveugles, Strasbourg
🔗 Voir le site web

Catégories
Food Restaurant

Manger italien à Strasbourg : Le Bastardo

Accueil chaleureux, décor original (une carte de l’Italie est gravée dans un mur), portions généreuses. Le Bastardo propose une cuisine italienne savoureuse et moderne préparée avec des produits de qualité. La carte évolue au fil des saisons.

On a aimé le risotto à la bisque de homard, les bucatini al ragú, le mojito à la framboise, le pain maison à la noisette caramélisée encore chaud et les fresques street art vers les toilettes.

Le Bastardo
📍 17 rue des Tonneliers, Strasbourg

Catégories
Food Restaurant

Manger italien à Strasbourg : Pop & Lino

Caché dans une ruelle, derrière un mur d’aperitivi, ce restaurant à la déco colorée propose un concept « pizza e pasta » avec une grande variété de cocktails, ainsi qu’un petit patio ombragé autour d’un olivier.

Nous avons opté pour la formule « meta-meta » : moitié pizza, moitié salade caprese.

Pop & Lino
📍 8 rue du Faisan, Strasbourg
🔗 Voir le site web