Catégories
Strasbourg insolite

Strasbourg insolite : rue du Jeu-des-Enfants

La rue du Jeu-des-Enfants a longtemps fait figure de rue oubliée du centre-ville de Strasbourg, malgré son cinéma, ses boutiques et restaurants. Elle servait surtout à relier en voiture la place Saint-Pierre-le-Vieux à la place de l’Homme de fer. Grâce à l’initiative de ses riverains et commerçants, elle a été transformée en rue de vie, artistique et singulière.

La rue du Jeu-des-Enfants arbore depuis juin 2017 un nouveau visage. Accompagnés par l’association Akpé (« laboratoire d’architecture alternatif »), les riverains et commerçants se sont appropriés l’espace public. La rue est devenue piétonne. Elle a été végétalisée et mise en couleur avec des fresques murales, du mobilier urbain décoré, des œuvres de street art et des pavés multicolores peints sur la chaussée...

Les riverains veillent à préserver le dynamisme de leur rue. Ils ont ainsi repeint en octobre 2021 les carrés jaunes, bleus et oranges au sol, pour que les couleurs sur le bitume retrouvent leur éclat, et ils ont ajouté de nouvelles plantations.

Catégories
Hôtel

Un hôtel à Strasbourg : le LÉONOR

Nous avions remarqué, il y a quelques années, qu’un petit arbre avait poussé sur la façade de l’ancien hôtel de police, au numéro 11 de la rue de la Nuée Bleue à Strasbourg (rue qui relie la place Broglie et les quais de l’Ill). Ce bâtiment, inoccupé de 2010 à 2017, a depuis été entièrement réhabilité après 4 ans de travaux. Le petit arbre installé sur la façade a disparu et le commissariat a été magnifiquement sublimé en hôtel 4 étoiles.

Ouvert depuis fin 2021, l’hôtel LÉONOR a été imaginé comme un lieu de vie ouvert sur la ville. Le contraste entre la façade majestueuse du XIXe siècle et le hall de réception contemporain signent une belle entrée en matière.

Les espaces s’articulent autour d’une cour intérieure à ciel ouvert de 500 m2. L’hôtel dispose d’un bar lounge et d’un restaurant doté de sa propre signature culinaire.

La carte « Anytime » répond à toutes les envies, quel que soit le moment de la journée. Nos coups de cœur : au goûter, Chocolat praliné, glace noisette, un dôme de noisette surmonté de pétales de chocolat et accompagné d’une glace noisette, avec un thé noir fleuri et fruité, Marco Polo, de Mariages Frères. Le comble du luxe : «Stéphanie, t’as un peu de feuille d’or sur la lèvre…».

Le soir, ambiance lounge, autour de cocktails, uppercuts gustatifs gingembre/épices avec Ninette à la Cour (à base de vodka infusée au thé noir, liqueur de gingembre, poire, sirop d’épices, citron jaune) et mezcal/piment avec Les Amants Magnifiques (mezcal, extrait de mangue, teinture au piment, sirop d’agave et citron vert).

La décoration intérieure, signée par Jean-Philippe Nuel, référence mondiale du design d’hôtels de luxe, mêle habilement tradition et modernité. Le studio a désacralisé le lieu pour apporter une approche plus décontractée. Ce dialogue avec l’histoire nourrit l’identité du LÉONOR.

Côté nuit : 116 chambres et suites sont réparties sur 3 étages. 5 niveaux de confort sont proposés : de la chambre classique à la suite.

Dès la réservation, le questionnaire auquel nous avions été invités à répondre par e-mail marquait déjà le début de notre expérience. Tout est prévu pour faciliter notre check-in, s’adapter à nos besoins et à nos envies et agrémenter notre séjour à Strasbourg.

La décoration moderne des chambres allie ocre et teintes chaudes, matières brutes et naturelles, mobilier chiné et conçu sur mesure. Maîtres-mots : sérénité, raffinement, confort et bien-être.

Dans chaque chambre, un mur de papier peint ocre rouge, aux motifs semi-effacés par le temps, rappelle que ce lieu est chargé d’histoire.

L’ancienne demeure du Maréchal Léonor Marie du Maine de Bourg (gouverneur Général d’Alsace, puis Maréchal de France), à qui le LÉONOR doit son nom, a bien changé. Digne héritier de son riche passé, cet hôtel particulier a été transformé avec goût en lieu contemporain agréable et tient parfaitement sa promesse de nouvelle place to live à Strasbourg ! Le petit arbre, qui avait aiguisé notre curiosité, était le signe avant-coureur que quelque chose de singulier allait se passer ici. Mais à l’époque nous ne le savions pas encore.

Nous reviendrons certainement bientôt en mode épicuriens épicurieux pour déguster les plats du restaurant, imaginés par les chefs étoilés Nicolas Stamm-Corby et Serge Schaal, et profiter de la terrasse d’été sur la cour intérieure.

On a aimé

  • La décoration intérieure soignée qui respecte l’esprit des lieux
  • Les équipes de réception et du bar bienveillantes, attentionnées et décontractées
  • L‘ambiance moderne, apaisante et feutrée

Hôtel LÉONOR
📍 11 rue de la Nuée Bleue, Strasbourg

Nous avons séjourné à l’hôtel LÉONOR au cours de l’hiver 2022. Cet article reflète notre avis et n’a fait l’objet d’aucune compensation financière.