Catégories
Excursion

Une excursion au départ de Strasbourg : une randonnée au Hohwald

Depuis le village du Hohwald, partez pour une randonnée agréable entre forêts et paysages à flanc de colline. Une boucle d’environ 9 km pour laquelle il faut compter 2h30 à 3 heures sur des chemins bien balisés et bien entretenus. 

Point de départ : Le Hohwald. La commune du Hohwald compte plusieurs petits parkings gratuits (parking de la poste, parking en face du Grand Hôtel et un autre un peu plus loin sur la rue principale). 

La randonnée commence par la montée rue Herrenhaus, après les toilettes publiques. Un peu raide, elle est la principale difficulté du parcours. 

Le charme des randonnées passe aussi par le côté « chasse au trésor » avec les indications de balisage qui jalonnent l’itinéraire. Pour commencer, suivez les rectangles rouges jusqu’à la cascade de l’Andlau.

Le parcours sillonne la forêt et ses différentes espèces d’arbres, côtoie des roches mousseuses, des souches et des troncs fatigués. Il enjambe, sur des petits ponts en bois, des ruisseaux qui murmurent. À l’automne, le chemin se transforme en tapis de feuilles mordoré.

La descente à la cascade se fait par un sentier escarpé. Mais le (court) aller-retour en vaut la peine, notamment en été pour profiter d’une pause rafraîchissante. La cascade, haute d’une vingtaine de mètres, est entièrement entourée de verdure.

Remontez ensuite sur le chemin et suivez les croix rouges.

Peu après la cascade, en direction de la Chaume des Veaux, la forêt fait place à une partie dégagée à flanc de colline où le parcours tutoie la cime des arbres sur l’autre versant.

On longe des prés herbeux où paissent paisiblement des vaches. La vue sur la ligne de crête du massif des Vosges est idéale pour un pique-nique.

La randonnée se termine par une autre échappée en forêt, qui parait très différente de la première. Cette alternance de plusieurs types de forêt avec des espaces dégagés évite tout risque de monotonie. 

Après les croix rouges, à travers la forêt, suivez les croix bleues pour rejoindre le centre du Hohwald. Le tintement des cloches des vaches en contrebas annonce la proximité du village. 

À la sortie de la forêt, prenez le trottoir vers la droite jusqu’à votre parking. 

Cette randonnée fait du bien, apaise, ressource. Peut-être est-ce lié au fait de passer un long moment sous les arbres, de profiter des bienfaits d’un « bain de forêt » que les japonais appellent Shinrin-yoku.

Pour être à l’aise sur les chemins de randonnée, une paire de bonnes chaussures est recommandée. Cette promenade est accessible en toute saison et avec des enfants. Il suffit d’adapter votre tenue et votre équipement aux conditions météo.

Catégories
Balade

Se promener à Strasbourg : parc de Pourtalès

Depuis le parking (gratuit) aux abords du parc de Pourtalès, les sentiers mènent à deux espaces et deux ambiances différentes.

• D’un côté, le cadre magnifique autour du Château de Pourtalès dévoile un vaste parc de sculptures et les jardins du château.

• L’autre côté du parking s’ouvre sur la Forêt de la Robertsau.
Cet endroit nous tient à cœur certainement parce qu’il offre une échappée loin de l’environnement urbain, alors qu’en réalité la ville n’est qu’à quelques centaines de mètres. Certainement aussi parce que nous avons choisi d’y faire nos photos de mariage.

À mesure que l’on avance sur le chemin asphalté (réservé aux piétons et aux cyclistes), la cime des platanes forme un tunnel de feuillage. Au printemps, les bords du chemin sont remplis d’ail des ours en fleurs.
Le martèlement des piverts se répand dans toute la forêt. Si vous avez de la chance, vous verrez peut-être un chevreuil.
Des bornes kilométriques et des vieux bunkers ont été peu à peu grignotés par la végétation : la nature a repris ses droits.
Le bruit des sabots des chevaux est étouffé sur les pistes terreuses en contrebas du chemin.
Des vaches écossaises chevelues paissent dans les champs environnants. Des chiens fougueux se baignent dans les plans d’eau sous le regard de leur maître.

Il est possible de prolonger la promenade sur la digue entre les fermes, vers le village de La Wantzenau.

Depuis fin juillet 2020, la forêt de la Robertsau est classée réserve naturelle nationale.