Catégories
Excursion

Une excursion au départ de Strasbourg : Colmar

Une excursion à moins d’une heure de Strasbourg, à la découverte de Colmar. Riche d’un patrimoine allant du Moyen-Âge au XIXe siècle, cette ville est l’une des perles de l’Alsace.

Colmar est facilement accessible depuis Strasbourg en voiture ou en train. Plus de 40 trajets en train relient directement chaque jour les deux villes, en 40 minutes environ. Nous optons pour le train, certainement poussés par notre conscience écologique et surtout par l’envie de nous affranchir des contraintes de la circulation et du parking.

À notre arrivée à Colmar, un groupe de pigeons parfaitement aligné en rang d’oignon devant la gare fait office de comité d’accueil. Peut-être un clin d’œil à l’ancien nom de la ville, Columbarium, l’endroit où on élève des colombes ?

Depuis la gare, nous rejoignons en un quart d’heure à pied la Petite Venise et les rues piétonnes du centre historique, en passant devant la Cour d’Appel et par le parc du Château d’Eau.

Nous commençons par découvrir les incontournables de la ville : 

• Le quartier pittoresque de la Petite Venise doit certainement son nom à l’alignement des maisons à colombages le long des rives de la rivière Lauch. Ces rangées de maisons au bord de l’eau nous font penser à un village de maisons en pain d’épices. Pour se projeter un peu dans la cité des Doges, des promenades en barque sont proposées sur la rivière.

• Le quai de la Poissonnerie : les pêcheurs professionnels de Colmar résidaient autrefois dans les maisons à colombages de ce quai.

• La Maison Pfister : trésor du XVIe siècle, cette maison bourgeoise est l’un des symboles architecturaux de la ville et le premier exemple de l’architecture de la Renaissance à Colmar.

• La maison Adolph : la plus ancienne maison de la ville.

• Construite entre 1235 et 1365, la collégiale Saint-Martin est l’une des œuvres majeures de l’architecture gothique en Alsace.

• Le Koïfhus (Ancienne Douane) est le plus ancien bâtiment public de Colmar.

• Le marché couvert date de 1865. Son architecture associe briques et charpentes métalliques. Une vingtaine de commerçants y proposent des produits frais et locaux.

Le centre-ville charmant et coloré se prête parfaitement à la flânerie. Les différents points d’intérêt sont facilement accessibles entre eux à pied. C’est véritablement en jouant à nous perdre au hasard des ruelles que nous nous imprégnons de l’âme de la ville.

Colmar compte aussi plusieurs musées, dont le Musée Unterlinden et le Musée Bartholdi :

• le Musée Unterlinden est installé dans un ancien couvent de Dominicains. Inauguré en 1853, il présente des peintures et sculptures du Moyen-Âge au XXIe siècle, dont le célèbre Retable d’Issenheim et des œuvres de Picasso, Monet ou encore Dubuffet.

• le Musée Bartholdi est consacré au sculpteur de la Statue de la Liberté, Auguste Bartholdi, né à Colmar. En hommage à Bartholdi, une réplique de la statue de New-York est installée sur un rond-point à l’entrée nord de Colmar (à 10 minutes en voiture du centre-ville).

 

Colmar inspire les artistes du monde entier. Hayao Miyazaki, l’emblématique réalisateur japonais du studio Ghibli, s’est ainsi inspiré de l’architecture des maisons de Colmar pour son film d’animation Le Château Ambulant (2004). 

Ce n’est pas un hasard si la ville est l’une des destinations touristiques les plus prisées d’Alsace. Sa position au cœur de la célèbre Route des Vins ajoute encore à son intérêt. Les villages de Kaysersberg et Riquewihr sont, par exemple, à 12 et 15 kilomètres.

Catégories
Excursion

Une excursion au départ de Strasbourg : une randonnée au Hohwald

Depuis le village du Hohwald, partez pour une randonnée agréable entre forêts et paysages à flanc de colline. Une boucle d’environ 9 km pour laquelle il faut compter 2h30 à 3 heures sur des chemins bien balisés et bien entretenus. 

Point de départ : Le Hohwald. La commune du Hohwald compte plusieurs petits parkings gratuits (parking de la poste, parking en face du Grand Hôtel et un autre un peu plus loin sur la rue principale). 

La randonnée commence par la montée rue Herrenhaus, après les toilettes publiques. Un peu raide, elle est la principale difficulté du parcours. 

Le charme des randonnées passe aussi par le côté « chasse au trésor » avec les indications de balisage qui jalonnent l’itinéraire. Pour commencer, suivez les rectangles rouges jusqu’à la cascade de l’Andlau.

Le parcours sillonne la forêt et ses différentes espèces d’arbres, côtoie des roches mousseuses, des souches et des troncs fatigués. Il enjambe, sur des petits ponts en bois, des ruisseaux qui murmurent. À l’automne, le chemin se transforme en tapis de feuilles mordoré.

La descente à la cascade se fait par un sentier escarpé. Mais le (court) aller-retour en vaut la peine, notamment en été pour profiter d’une pause rafraîchissante. La cascade, haute d’une vingtaine de mètres, est entièrement entourée de verdure.

Remontez ensuite sur le chemin et suivez les croix rouges.

Peu après la cascade, en direction de la Chaume des Veaux, la forêt fait place à une partie dégagée à flanc de colline où le parcours tutoie la cime des arbres sur l’autre versant.

On longe des prés herbeux où paissent paisiblement des vaches. La vue sur la ligne de crête du massif des Vosges est idéale pour un pique-nique.

La randonnée se termine par une autre échappée en forêt, qui parait très différente de la première. Cette alternance de plusieurs types de forêt avec des espaces dégagés évite tout risque de monotonie. 

Après les croix rouges, à travers la forêt, suivez les croix bleues pour rejoindre le centre du Hohwald. Le tintement des cloches des vaches en contrebas annonce la proximité du village. 

À la sortie de la forêt, prenez le trottoir vers la droite jusqu’à votre parking. 

Cette randonnée fait du bien, apaise, ressource. Peut-être est-ce lié au fait de passer un long moment sous les arbres, de profiter des bienfaits d’un « bain de forêt » que les japonais appellent Shinrin-yoku.

Pour être à l’aise sur les chemins de randonnée, une paire de bonnes chaussures est recommandée. Cette promenade est accessible en toute saison et avec des enfants. Il suffit d’adapter votre tenue et votre équipement aux conditions météo.

Catégories
Excursion

Une excursion au départ de Strasbourg : Mittelbergheim

Une excursion à moins de 100 km de Strasbourg, à travers le vignoble de Mittelbergheim.

La découverte de Kaysersberg et de Riquewihr, deux villages emblématiques sur la Route des Vins d’Alsace, nous a incités à prolonger notre exploration des vignobles alsaciens.

Mittelbergheim est un charmant petit village viticole accroché à flanc de colline, à une trentaine de kilomètres de Strasbourg.

Le point de départ de notre promenade est le petit parking du Zotzenberg (gratuit), tout en haut du village, qui donne directement sur le vignoble.

En entrant dans les vignes, à la fourche, nous prenons à gauche sur le sentier goudronné qui sillonne à travers le vignoble. Les deux tours du Château d’Andlau se dévoilent en toile de fond.

Au bout du sentier, nous montons vers la droite et prenons ensuite encore à droite. Le chemin offre alors un point de vue privilégié sur Mittelbergheim et les deux clochers du village.

Nous passons devant le coin à pique-nique et le terrain de pétanque du Rippelsholz et tournons ensuite à droite.

Un chemin de terre vers la droite mène à un point de vue spectaculaire : le sentier viticole, comme un ruban au milieu des vignes, le Château d’Andlau au loin et la plaine d’Alsace en arrière-plan. Comme un petit air de Toscane en Alsace… L’atmosphère calme et sereine est propice à la contemplation et à la rêverie.

Nous revenons sur nos pas et rejoignons notre point de départ.

La boucle goudronnée de moins de 2 km est facilement accessible, à tout âge. Le paysage exceptionnel incite à faire de nombreux arrêts. Les amateurs de photos seront comblés.

La découverte de ce panorama de vignes et de champs dorés à perte de vue, baigné par la lumière rasante d’une fin d’après-midi d’Automne a été pour nous un véritable coup de cœur.

En quittant le parking du Zotzenberg, nous en profitons pour découvrir les maisons de style Renaissance et faire une dégustation dans l’une des caves à vin du village.

Catégories
Excursion

Une excursion au départ de Strasbourg : Kaysersberg et Riquewihr

Une excursion à moins de 100 km de Strasbourg, à la découverte de 2 villages alsaciens emblématiques, sur la Route des Vins d’Alsace.

Nous quittons Strasbourg par un matin d’automne où le soleil peine à percer les nuages bas. En un instant, le brouillard se lève, comme si soudain quelqu’un avait tiré un épais rideau.

Après une petite heure de route, les coteaux des vignobles dorés de la Route des Vins d’Alsace se dévoilent devant nous pour nous mener à Kaysersberg.

Le parking P5 (payant) permet d’accéder directement à l’entrée du village.

Sillonner les rues de ce village pittoresque avec ses maisons à colombages colorées nous plonge dans un autre temps. Ce n’est pas un hasard si Kaysersberg a été élu « Village préféré des Français en 2017« .

Les restaurants, confiseries, fromageries, boulangeries, salons de thé, épiceries, boutiques et ateliers d’artisanat (verrerie, poterie, tissu) et caves de dégustation de vins d’Alsace jouent pleinement la carte de la gastronomie et de la culture locales.

Les incontournables : l’église (XIIe-XVe siècles) et le retable en bois, le pont fortifié de 1514 et les vieilles maisons au bord de la Weiss, le Badhus (Maison des bains) de 1600 et le Château.

Depuis le centre historique, près du Badhus, un sentier et quelques marches mènent au château du XIIIe siècle. Notre recommandation : une fois arrivé au Château, continuez à monter les marches puis prenez à droite pour atteindre un point de vue exceptionnel sur le château, les vignes et le village de Kaysersberg en contrebas. De là, vous pourrez redescendre au village sur un sentier à travers les vignes ou en reprenant le même chemin qu’à l’aller.

Après Kaysersberg, nous continuons sur la Route des Vins d’Alsace, ruban de bitume mythique qui serpente à travers vignobles et villages, jusqu’à Riquewihr.

Plusieurs parkings (payants) sont situés à proximité de l’entrée du village. Comme à Kaysersberg, le centre historique de Riquewihr donne directement sur le vignoble. Riquewihr est tout aussi charmant et coloré, mais plus petit.

Le passage sous le porche de l’Hôtel de Ville marque l’entrée de la vieille ville. Nous remontons lentement la rue principale jusqu’aux remparts. Des parfums de nougat, de biscuits (bredele) et de macarons (rochers) coco s’échappent des petites échoppes. Les amateurs d’art pourront visiter l’une des galeries et les amateurs de vins pourront profiter d’une dégustation dans une cave. De part et d’autre de la rue principale, d’étroites ruelles invitent à l’exploration, avec la sensation de se promener dans un village de carte postale.

Avant de rentrer à Strasbourg, nous nous imprégnons une dernière fois des paysages et de l’atmosphère de la Route des Vins, en passant par d’autres villages typiques et vignobles réputés, comme Hunawihr, Ribeauvillé et Bergheim.