Catégories
Food Restaurant

Un restaurant gastronomique en Alsace : L’Auberge de l’Ill

L’Auberge de l’Ill est un restaurant gastronomique (2 étoiles Michelin) niché au cœur d’un village alsacien près de Colmar et de la Route des Vins, à moins d’une heure de route de Strasbourg.

On prend place dans la « pièce alsacienne » à l’ambiance feutrée pour une symphonie en quatre plats. La marqueterie, représentant un paysage de Ried illustré de joncs, roseaux, cigognes et hérons, fait écho à la rivière toute proche.

L’équipe en salle est attentive et discrète. Chacun assume son rôle avec application dans un ballet bien réglé.

Les dressages sont élégants. Les assiettes délicates, généreuses et goûteuses sont empreintes de la tradition culinaire qui anime la famille Haeberlin depuis plus de 150 ans. Chaque plat est tout en équilibre et élégance. On prend le temps de mâcher lentement chaque bouchée pour s’imprégner pleinement des saveurs. La partition du chef Marc Haeberlin et de sa brigade est maîtrisée avec justesse.

On a aimé les nombreuses petites attentions et le soin porté aux détails, l’inspiration puisée dans les produits locaux et l’histoire familiale qui fait la fierté de la Maison. Côté menu, mention spéciale pour le beurre Bordier de Saint-Malo et les différents pains frais, le filet de bar poêlé accompagné d’une nage de moules (qui a fait aimer les moules de bouchot à Stéphanie) et la gourmandise de la barre chocolatée à la noisette du Piémont et glace à la vanille de Tahiti.

L’Auberge de l’Ill
📍2 rue de Collonges au Mont d’Or, 68970 Illhaeusern

Catégories
Food Restaurant

Un écrin culinaire à Strasbourg : Honesty

Dès l’entrée dans le restaurant, le ton est donné. De l’élégance et du cachet.

On monte un escalier étroit pour accéder à la salle sobre et intimiste. La décoration prône les matières nobles et la lumière tamisée.

Au déjeuner, le menu se compose de 2 entrées, 3 plats et 2 desserts ; 3 entrées, 5 plats et 3 desserts le soir et le week-end. On pourra choisir entre un plat seul et une formule entrée-plat/plat-dessert ou entrée-plat-dessert.

La cuisine est moderne, créative et féminine. Les plats sont préparés avec des produits frais, de qualité, travaillés dans leur intégralité. Chaque assiette naît d’une recherche d’harmonie et d’équilibre des saveurs. Les cuissons sont maîtrisées avec justesse. Des bouchées de dégustation (mise en bouche, consommé, entremet) séparent habilement chaque moment du repas, reprenant ainsi les codes des restaurants gastronomiques.

Le souci du détail se concrétise à tous les niveaux : depuis la finesse du dressage et le soin porté aux accompagnements jusque dans le choix des sièges (particulièrement confortables) et de la vaisselle.

La carte change tous les mois au gré des saisons et de l’inspiration de la cheffe.

Honesty est le juste milieu entre restaurant gastronomique et brasserie. L’ambiance de la petite salle est chaleureuse et décontractée. C’est un lieu où se laisse prendre le temps de profiter d’un repas savoureux. Un moment de cocooning, à deux ou entre amis.

On ressent la connivence et la complémentarité du duo entre Tiffany la cheffe et Chloé en salle. Agréable et attentionnée, Chloé participe pleinement à la réussite de l’expérience.

Ce restaurant est l’illustration parfaite que l’honnêteté et la sincérité ont du bon. Une bonne pioche à Strasbourg.

Honesty
📍 2 quai Finkwiller, Strasbourg

Catégories
Food Restaurant

Le paradis des amateurs de fromage à Strasbourg : La Cloche à Fromage

La Cloche à Fromage est un incontournable à Strasbourg pour les amateurs de fromage.

Dès l’entrée du restaurant, une agréable odeur de fromage, semblable à celle qui exhale dans une cave d’affinage, happe notre odorat. Présage d’un moment qui va ravir nos sens…

Notre regard est attiré par la cloche à fromage géante qui peut contenir jusqu’à 90 variétés différentes de fromages. Lors de la création du restaurant en 1988, elle a été classée plus grande cloche à fromage du monde par le Guinness Book des Records. La version d’origine a été remplacée en 2016 par un modèle toujours aussi grand, mais plus performant et qui respecte les normes actuelles.

Au menu : des plateaux de dégustation classés par thème, plusieurs déclinaisons de fondue (à volonté) et de raclette servie sur four et des spécialités à base de fromage. Différents plats de saison, avec ou sans fromage, sont aussi proposés à la carte.

La décoration harmonieuse de la salle nous évoque un restaurant d’alpage urbain, rehaussé de quelques touches industrielles. L’atmosphère est chaleureuse et très conviviale. Le directeur du restaurant joue parfaitement son rôle d’ambianceur de salle et de maître de cérémonie fromager. L’équipe qui l’accompagne en salle est attentive et parle au moins trois langues (français, allemand, anglais).

Les fromages sont élevés dans la cave d’affinage maison. Le maître fromager prépare les plats et les plateaux avec soin, directement à côté de la cloche. À l’image d’un peintre en saveurs, il l’utilise comme une palette pour ses créations.

On a aimé la fondue traditionnelle (au gruyère, emmental, comté, vin blanc et flambée au kirsch) et les explications du maître fromager. Intarissable sur les différents terroirs, appellations et variétés de fromages, il conte, avec verve et passion, la farandole des fromages qui composent le plateau, à déguster du plus doux au plus corsé.

La réservation est recommandée.

La Cloche à Fromage
📍 27 rue des Tonneliers, Strasbourg

Catégories
Café Food Restaurant

Manger healthy à Strasbourg : Le Café potager 

Le Café potager est un « fast good » au centre-ville de Strasbourg.

Les plats froids ou chauds (salades, bowls, quiches) sont répartis sur le comptoir. Différentes options végétariennes, vegan ou sans gluten sont aussi prévues. Avec la formule déjeuner ou brunch, le plat est accompagné d’une entrée ou d’un dessert (tartes, cheesecake, salade de fruits, cookie, panna cotta…)

Le café de différentes origines est torréfié à Strasbourg et décliné sous différentes formes (americano, cold brew, espresso, moccacino, latte macchiato…). Le thé chaud ou glacé vient du Thé des Muses. On peut aussi opter pour un jus de fruits frais, une limonade ou une citronnade.

Les plats sont goûteux et préparés avec des produits frais. L’équipe de baristas est souriante et accueillante.

On peut profiter du repas à l’intérieur, en terrasse sur la rue des Francs-Bourgeois l’été ou à emporter.

À l’intérieur, on a aimé le cadre verdoyant rehaussé de bois clair, de métal et de bulbes lumineux.

À noter : le wifi gratuit et les prises pour recharger téléphone ou ordinateur.

Le Café potager
📍 5 rue des Francs-Bourgeois, Strasbourg

Catégories
Food Restaurant

Manger italien à Strasbourg : La Vetta

La Vetta est un ristorante italien, intimiste et familial, dans une ruelle au pied de la Cathédrale de Strasbourg.

Filomena accueille les clients comme de vieux amis. Elle prend soin de chaque table avec enthousiasme et bienveillance. Son mari, Antonio, bandana noué autour de la tête, s’active quant à lui en cuisine. La petite salle est bercée par la pop italienne, dans une ambiance de dolce vita napolitaine.


La carte réduite est complétée par une ardoise avec des plats du moment et des produits de saison (truffes, mozzarella di buffala, linguine alle vongole…). Le choix est suffisant, pour satisfaire tous les goûts et toutes les envies.

On pourra par exemple commencer par un verre de Prosecco ou un Spritz accompagné d’une bruschetta au jambon de Parme, continuer avec une pizza La Vetta (jambon de Parme et roquette) ou une viande (saltimbocca alla Romana) un poisson (calamars grillés), des pâtes, un risotto, un plat végétarien et terminer par un tiramisu.

Les plats sont faits maison, savoureux, délicats et harmonieux. Les cuissons sont parfaites. Le temps d’un repas, on s’envole pour un voyage gustatif en plein cœur de l’Italie. Mention spéciale pour le tiramisu maison : dans notre top 3 des meilleurs tiramisus de Strasbourg.


La Vetta est l’un de nos coups de cœur à Strasbourg. Certainement aussi parce que nous y avons passé notre premier rendez-vous en amoureux. Ce soir-là, la sérénade (inattendue) d’un joueur de mandoline nous avait plongés dans l’ambiance de La Belle et le Clochard. O sole mio… !

La reservation est recommandée.
(Les photos ont été prises en début de service. À notre départ, le restaurant était complet.)

Ristorante La Vetta 
📍 16B rue du Sanglier, Strasbourg

Catégories
Food Restaurant

Une fromagerie urbaine à Strasbourg : Pour de Bon

Pour de Bon est la concrétisation d’une belle histoire : celle d’une designer devenue fromagère. Une reconversion audacieuse mais tellement pertinente. 

Camille accueille dans son univers les amoureux de fromage, les curieux et les affamés, pour le petit déjeuner, le brunch (samedi et dimanche), le déjeuner ou le dîner.

Formée par un meilleur ouvrier de France fromager, elle a travaillé dans des épiceries et des fermes alsaciennes. Elle s’est aussi enrichie de ses expériences et de ses rencontres, jusqu’en Australie. 

Restaurant de poche, Pour de Bon recrée un air de ferme-auberge en ville. La déco combine le moderne et le traditionnel. Les produits sont frais, de saison, faits maison ou mettent à l’honneur les producteurs locaux. 

Camille, la gérante pétillante, chaleureuse et souriante, fabrique sur place les fromages de vache et de chèvre, dans la plus petite fromagerie d’Europe. Elle prépare les plats avec soin et s’occupe des clients en salle comme s’ils étaient ses invités.

Le brunch est simple mais surtout original et bien équilibré, généreux, frais et léger.

On a aimé la planche de fromages maison (vache, chèvre et « quaimembert ») fabriqués quai des Pêcheurs. Camille a réussi la prouesse unique de faire aimer le camembert et le fromage de chèvre à Stéphanie ! 

On a aussi apprécié la brioche toastée, pomme, betteraves rôties, chips de bacon, fromage frais et les pancakes, fromage frais, pop-corn.

La passion et l’application se ressentent dans les préparations des fromages et dans l’équilibre des saveurs. 

Parfois le talent vaut la peine de se lancer « pour de bon » ! 

Nous avions testé Pour de Bon une première fois alors que les restaurants étaient encore ouverts. Depuis, nous avons essayé le brunch à emporter et retrouvé la même fraîcheur et la même gourmandise. Nous validons doublement. Camille est une magicienne des saveurs ! Actuellement, en plus du brunch le samedi et le dimanche, elle propose différentes formules à emporter : des plateaux apéro et fromages, des plats gourmands et des desserts pour le déjeuner ou le dîner.

Pour de Bon
📍19 quai des Pêcheurs, Strasbourg 

Catégories
Food Restaurant

Manger italien à Strasbourg : Il Felice

Nouveau restaurant italien rue des tonneliers à Strasbourg, Il Felice est une invitation au bonheur des sens. On s’installe sous une canopée luxuriante pour déguster une cuisine italienne généreuse avec un supplément d’âme. La déco est classe et moderne sans pour autant être austère.

La carte (composée d’antipasti, pasta avec ou sans gluten, secondi piatti, pizza, dolci) est limitée mais largement complétée par une ardoise de saison. Les amateurs de cocktails, Prosecco, Moscato, vins italiens et spiritueux pourront en profiter avec modération.

On a aimé le plaisir floral du Spritz Saint-Germain avec une paille en bucatini ; la pizza de saison courge, noix, châtaigne, roquette, copeaux de parmesan ; la pizza Buratta d’Amore (tomates jaunes, datterini, pesto, tomates rouges confites, burrata, amandes grillées) et le principe du menu enfant (tous les plats sont disponibles en demi-portion et moitié prix du plat à la carte).

Il Felice
📍 2 rue du Poumon, Strasbourg

Catégories
Bar Food

Un bar speakeasy à Strasbourg : Secret place AEDAEN

L’entrée de ce bar « secret » se fait par la pizzeria, rue des Aveugles. On traverse la salle du restaurant jusqu’après les cuisines et on tire sur un guéridon (Chut ! On ne vous a rien dit !).

On choisit un cocktail (avec ou sans alcool), un alcool à la carte (large choix de whisky écossais, gin, vodka, rhum, cognac, armagnac, pisco, grappa, eau de vie, calvados, mezcal, tequila, absinthe, vermouth, Porto, bière) ou un soft. On peut aussi opter pour un cocktail sur mesure selon nos goûts, nos allergies et notre envie du moment : on répond à la checklist du bartender et on se laisse surprendre. 

La selection d’alcool est si grande que le bartender doit régulièrement grimper sur une échelle jusqu’au plafond pour trouver la bonne bouteille. 

La déco est un mélange harmonieux de béton brut industriel, de velours et de papier peint ancien. Une énorme tête de koudou empaillée trouve sa place à côté du bar. L’espace est éclairé à la lumière tamisée de lampes à abat-jour, de lampes suspendues en métal, de lustres et appliques en cristal.

On a décidé de stimuler la créativité de la bartender qui a préparé pour nous deux cocktails différents : l’un a la liqueur de cassis, vermouth grec et sirop de pamplemousse ; l’autre à la tequila, au sesame noir et à la citronnelle. Le résultat est savoureux, subtil et parfaitement équilibré. On nous révèle seulement à la fin de la dégustation les ingrédients de nos cocktails. Ça a du bon de ne pas toujours tout maîtriser et de s’en remettre au savoir-faire et à l’inspiration d’une alchimiste !

On a aimè le côté bar clandestin et speakeasy, le mur de bouteilles, la personnalisation des cocktails et la réactivité des bartenders.

(Photos prises avec l’autorisation des bartenders.)

Secret place AEDAEN
📍 4 rue des Aveugles, Strasbourg

Catégories
Food Restaurant

Manger français à Strasbourg : Les Sales Gosses

Les Sales Gosses proposent toutes les 6 semaines une nouvelle escapade gourmande à la découverte d’une région ou d’un terroir.

La carte se compose de 6 entrées, 6 plats (dont 1 ou 2 recettes typiques des endroits visités) et 6 desserts.

Notre voyage culinaire nous a mené au Cap Ferret et au Bassin d’Arcachon. On a aimé la conserve maison de confit de lapin ; la cuisson à l’unilatéral du bar et la galette de courgettes au thym ; le nougat glacé avec sa nougatine à la pistache. La préparation est soignée, élaborée avec des produits frais. Les portions sont généreuses.

À partir du 29 septembre 2020, la carte sera entièrement renouvelée (pour la 86e fois), direction le Pays d’Auge au cœur de la Normandie.

Au déjeuner, on peut opter pour la Formule dont les 2 entrées et 2 plats changent chaque semaine. 

La réservation est recommandée.

Les Sales Gosses
📍 56 Boulevard Clemenceau, Strasbourg

Catégories
Bar Food

Un bar safari à Strasbourg : Le Douanier

Le Douanier se définit comme un « bar à cocktails pour une invitation au safari gustatif ». On ne pouvait que bien s’entendre !

La carte des cocktails (avec et sans alcool) nous emmène direction l’Europe, l’Afrique, l’Asie et l’Amérique. D’autres boissons (« remonte ton gin », « contrôle sous pression ») et de la petite restauration (« encas de pépins en zone hostile ») sont aussi proposées.

Tous les cocktails sont des créations maison originales. Les contenants sont tous différents et adaptés au cocktail choisi.

On a aimé le décor tropical et intimiste, le Constantinople (dont la rondeur nous évoque un loukoum), le Grootz (une déclinaison du Pisco Sour aux saveurs herbacées, fraîches avec une pointe d’amertume) et l’humour décalé de la carte.

Le Douanier
📍 5 rue de la Douane, Strasbourg 

Catégories
Food Restaurant

Manger dans une brasserie à Strasbourg : Les Haras

La Brasserie des Haras propose une cuisine moderne, imaginée par Marc Haeberlin, chef du restaurant doublement étoilé l’Auberge de l’Ill.

Après avoir traversé la terrasse pavée de galets du Rhin qui donne sur une cour intérieure, on entre dans le décor de caractère de ce haras du XVIIIe siècle rénové avec soin. On glisse un regard à la cuisine ouverte où la brigade s’affaire dans un ballet bien rythmé. Les 32 marches en colimaçon de l’escalier monumental en chêne brut s’ouvrent sous une impressionnante charpente en bois (elle aussi du XVIIIe siècle) qui sert d’écrin à un repas raffiné.

Les plats sont élégants et délicats, préparés avec des produits de qualité cuisinés dans une belle harmonie.

On a aimé le bouillon de crevettes aux saveurs d’Asie (dont la citronnelle, le lait de coco et la coriandre nous emmènent tout droit en Thaïlande) ; la cuisson parfaite du steak d’espadon ; la fraîcheur et l’équilibre du macaron pistache passion, fruits frais et glace pistache.

Brasserie Les Haras
📍 23 rue des Glacières, Strasbourg

Catégories
Café Food Restaurant Salon de thé

Un salon de thé à Strasbourg : Tonton Gâteau

On entre chez Tonton Gâteau comme dans un petit jardin. Le bois, les chaises en rotin, les lanternes et les lampes suspendues se mêlent harmonieusement au décor végétal.

Ce « café gourmet » propose une carte pour le petit-déjeuner, pour la pause déjeuner et aussi un brunch le samedi. Le brunch se compose de deux boissons, d’un plat sucré, d’un plat salé et d’une pâtisserie au choix. On n’oublie pas les enfants avec le P’tit brunch (jusqu’à 12 ans).

Les assiettes mettent en valeur les plats, le dressage est élégant. Les plats sont frais, de saison et préparés avec des ingrédients de qualité. Les saveurs sont traditionnelles mais revisitées avec savoir-faire et une belle touche de modernité.

L’ambiance est chaleureuse, conviviale et familiale. La parfaite définition du koselig, comme dirait Stéphanie en norvégien. L’équipe en salle est agréable et pétillante. 

On a aimé la gaufre caramel beurre salé, le blini au saumon, la tarte au fromage (l’une des meilleures de Strasbourg !), le choux noisette passion praliné et le thé glacé citron, bergamote, violette. Bref, tout nous a plu.

Tonton Gâteau
📍11 rue des Bouchers, Strasbourg

Catégories
Café Food Restaurant

Un café néo-africain à Strasbourg : Hey Mama

Installé dans les anciens locaux d’une confiserie, Hey Mama est un café-restaurant à la cuisine moderne d’inspiration africaine. 

La décoration est lumineuse, naturelle et tropicale. Les plats sont frais, colorés et généreux. Le dressage et l’équilibre des goûts sont soignés.

La formule brunch offre des combinaisons intéressantes et originales. Le jus de fruits frais est un jus de bissap (hibiscus) maison ; le plat chaud est un Afro Bowl (riz wolof, sauce téranga, poulet rôti, allocos, avocat et patates douces) ; et les accompagnements : des chips de banane plantain, un granola au coulis de mangue et une panna cotta à la goyave. 

On peut profiter d’Hey Mama tous les jours au petit déjeuner, au déjeuner (avec des bowls signatures et plats chauds, des salades, des tartines, des douceurs sucrées) et au goûter. Un code couleur sur la carte indique les plats disponibles en version végétarienne, végane ou sans gluten.

On a aimé l’Afro Bowl, le granola à la mangue et la panna cotta à la goyave. Chaque bouchée donne envie d’y retourner.

Hey Mama
📍3 rue des Pucelles, Strasbourg

Catégories
Food Restaurant

Manger des bento japonais à Strasbourg : Niko Niko

Le Niko Niko est un bistro japonais revisité à l’européenne. Le décor est épuré, rehaussé de lampions colorés en papier de riz.


Côté menu, la spécialité du Niko Niko est le bento (boîte repas traditionnelle japonaise) : végétarien, avec de la viande ou du poisson et en modes sushis ou tapas. On trouve aussi des takoyakis, gyozas, soupes ramen ou poke bowls.

Le service est attentionné et à l’écoute. 


On a aimé le bouillon de légumes au saké servi avant les plats, le bento du chef (au magret de canard) et le tiramisu au matcha (très onctueux).

Niko Niko
📍72 avenue des Vosges, Strasbourg

Catégories
Café Food Salon de thé

Un salon de thé à Strasbourg : Ôjourdhui

Concept récent à Strasbourg, Ôjourdhui est un café-salon de thé propice à un moment de détente et de bien-être. Une parenthèse de douceur au calme.

On y trouve viennoiseries, pâtisseries, brunch salé et sucré (le samedi), jus de fruits pressés et thés glacés, boissons chaudes, toasts salés, tartes et tartelettes sucrées, brioches, macarons… Les produits sont fabriqués sur place à base d’ingrédients locaux et de qualité. On sent clairement le savoir-faire et l’application de l’artisan qui les a préparés.

Un soin particulier est porté à chaque détail : la sobriété de la déco (ambiance épurée d’un atelier, grandes baies vitrées donnant sur la place de la Bourse, bibliothèque et végétation tombante) ; la sélection des matières premières, la fraîcheur et l’esthétique (florale) des plats faits maison ; la playlist (délicieusement jazzy) ; le choix du mobilier et de la vaisselle.

On a aimé l’Avocado toast (toast saumon, avocat, œuf mollet, roquette), la « tarte au fromage » (parce qu’on est en Alsace), la tartelette au citron et le jus frais pomme, citron vert, menthe.

Le service est sympathique, souriant et consciencieux.

On s’est laissé emporter par le charme, la gourmandise et la douceur de cet endroit. On y retourne demain ?

Ôjourdhui
📍11 rue de la Brigade Alsace-Lorraine, Strasbourg

Catégories
Food Restaurant

Manger des dim sum à Strasbourg : Dim Sum Sam

Dédié à la cuisine vapeur, Dim Sum Sam propose de savoureux Dim Sum, Banh Bao (brioches fourrées) et une sélection variée d’options végétariennes ou sans gluten.

On a apprécié le Banh Cuon (crêpe vietnamienne) au porc, champignons noirs, herbes fraîches et cacahuètes, les Dim Sum au porc et aux crevettes, la fraîcheur de la salade de mangue (épicée selon votre envie).

L’accueil est prévenant et souriant. La réservation est recommandée.

Dim Sum Sam
📍 9 rue de l’Abreuvoir, Strasbourg

Catégories
Café Food Restaurant

Manger healthy à Strasbourg : Pur etc

PUR etc se définit comme un « Fast Good », opposition de style avec les fast foods. Les plats chauds (en bocaux) ou froids, salés ou sucrés sont faits maison à partir de produits de saison cueillis aux environs. Le credo du concept : Bon goût (cuisiner vrai), Bon sens (cuisiner propre), Bon cœur (cuisiner juste). Pur etc compte plusieurs adresses à Strasbourg, Mulhouse et en région parisienne.

Au restaurant de la Place St Étienne, on a aimé le jus pomme-carotte-gingembre pressé à la demande, le côté doux sucré des lasagnes végétariennes, l’acidité maîtrisée de la mousse cheesecake citron-basilic et la déco au plafond faite d’ustensiles de cuisine.

PUR etc
📍 15 place Saint-Etienne, Strasbourg
🔗 Voir le site

Catégories
Café Food

Un café coworking à Strasbourg : L’Anticafé

L’Anticafé se distingue par son concept inédit à Strasbourg. Profitez à volonté des boissons (chaudes ou fraîches), des encas (salés ou sucrés) et des équipements de travail (wifi, imprimantes, paperboard, vidéo-projecteur…). Ne payez que le temps passé. Créé à Paris, le concept est déjà décliné à Aix, Bordeaux, Lyon, Rome…

La déco est punchy et colorée, l’ambiance cosy, koselig comme dirait Stéphanie, et l’équipe prévenante.

On a apprécié la convivialité, l’esprit comme à la maison, le mix entre café et espace de travail.

L’Anticafé
📍 1 rue de la Division Leclerc, Strasbourg
🔗 Voir le site

Catégories
Café Food Salon de thé

Manger sans gluten à Strasbourg : L’Eden libre de gluten

L’Eden libre de gluten revisite les recettes classiques en mode 100 % sans gluten, tout en veillant à préserver le plaisir du goût. Cette boulangerie-salon de thé propose, sur place ou à emporter, un large choix de petits plats (quiches, sandwichs, pizzas, focaccias, salades, cakes), gourmandises sucrées, pains et viennoiseries. Les ingrédients sont locaux et bio.

On a apprécié le service soigné et attentionné, le coté à la fois healthy, gourmand et 100 % sans gluten. Idéal pour un déjeuner ou une pause estivale.

L’Eden libre de gluten
📍 15 place du Temple Neuf, Strasbourg
🔗 Voir le site web

Catégories
Café Food

Un café cosy à Strasbourg : Madame Julia

On est allés rendre une petite visite à Madame Julia un samedi avant l’heure du déjeuner pour profiter du brunch à la carte (le samedi et un dimanche par mois).
On s’est installés dans ce havre de tranquillité. Une bulle à la fois cosy et gourmande, juste en face de la place de la Bourse.

On a apprécié les Green pancakes, les pancakes Madame Julia accompagnées d’un smoothie (vert pour coller à l’esprit des lieux). On aurait pu choisir une boisson chaude, un ice tea ou un lait au miel délicieusement régressif.

Selon le moment, on pourra aussi opter pour un poké bowl salé ou sucré (au déjeuner), un cookie à la framboise ou une part de cake à la pistache (l’après-midi).

Avec sa playlist jazzy et bossa nova, l’ambiance koselig (comme dirait Stéphanie) est propice au cocooning. Sous les hauts plafonds, on laisse son esprit vagabonder à travers les fenêtres cintrées.

Madame Julia
📍 34 rue de la 1ère Armée, Strasbourg