Catégories
Restaurant Food

Un restaurant gastronomique en Alsace : Au Vieux Couvent

Alexis Albrecht, le Chef du Vieux Couvent, nous invite à une promenade dans un jardin aromatique, à la découverte des herbes sauvages.

Le chef nous accueille avec bienveillance et bonhommie et nous guide vers notre table dans une salle lumineuse qui donne directement sur un ruisseau paisible, bordée de saules pleureurs. La décoration de la salle est enveloppante et colorée, à l’image du repas qui nous attend.

Les plats à la carte ou selon 3 menus orientent la promenade gustative : menu ‘Gourmand’ (mise en bouche, entrée, plat, dessert et mignardises), ‘Plaisir’ (mise en bouche, entrée, 2 plats, festival des desserts et mignardises), ‘Dégustation’ (mise en bouche, 2 entrées, 3 plats, festival des desserts et mignardises). Les intolérances et allergies alimentaires sont prises en compte et des alternatives pertinentes sont proposées. La cave se compose de 400 références de vins d’Alsace, d’autres régions et d’Italie.

Le menu Plaisir porte parfaitement son nom : plaisir des sens et plaisir partagé par le chef animent chaque assiette. La cuisine est gourmande, authentique et inventive. Un parfait équilibre des recettes traditionnelles et de la modernité (avec notamment une incursion dans la cuisine moléculaire pour la Neige à la rose qui lance les hostilités du Festival des desserts). Même si les compositions sont ancrées avec fierté en Alsace, l’influence italienne est aussi palpable (Lucienne, la mère du chef, est italienne).

Chaque plat est un retour de cueillette qui met à l’honneur les herbes et les légumes du potager familial auxquels le chef associe des produits locaux et de saison (poissons du Rhin et d’ailleurs, gibier des forêts environnantes). Le crédo « de la nature à notre assiette » illustre le processus créatif par lequel Alexis Albrecht sublime les produits qu’il cultive avec son père dans un potager de 60 ares et ceux qu’il puise auprès de fournisseurs choisis avec soin. Le respect du terroir et de la saisonnalité est une valeur forte du Vieux Couvent.

Le Festival des desserts est une variation autour de 5 créations dont l’ensemble forme une belle harmonie, tout en maîtrise. Alexis Albrecht porte à merveille son titre de Pâtissier de l’année Gault & Millau 2015. Il mérite aussi pleinement son Étoile Michelin et son Étoile Verte Michelin (qui récompense son engagement en faveur de la gastronomie et de la durabilité).

L’équipe en salle est attentive, précise et consciencieuse. L’ambiance du restaurant est chaleureuse et détendue, bien loin de l’obséquiosité (trop) stéréotypée de certaines grandes tables.

On a aimé l’accueil souriant par le chef et son enthousiasme à partager sa passion avec les convives ; les dressages graphiques et appétissants des assiettes ; l’identité culinaire, le parti-pris pour la naturalité et les herbes sauvages qui apportent une réelle valeur ajoutée à chaque plat. L’association insolite et équilibrée du carpaccio d’espadon, des fleurs et herbes sauvages ; la cuisson parfaite du gigot de chevreuil et au dessert, la fraîcheur pétillante du sorbet mojito.

Au Vieux Couvent
📍 6 rue des chanoines, 67860 Rhinau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s