Catégories
Balade

Chevaucher la frontière au Jardin des Deux Rives

Le Jardin des Deux Rives s’étend sur 150 hectares et se compose de deux demi-jardins de chaque côté du Rhin, reliés par une passerelle haubanée. Inauguré en 2004, ce parc paysager transfrontalier symbolise l’amitié franco-allemande.

Côté français, à Strasbourg, on entre en longeant le centre équestre ou en remontant le Sentier des planètes (au milieu). Sur ce parcours de 281 mètres, le système solaire est réduit 16 milliards de fois pour donner un aperçu des distances qui séparent le Soleil des différentes planètes du système solaire.

L’exploration du Jardin dévoile :
– un mur d’eau (en demi-cercle, de part et d’autre de l’axe central)
– des jardins thématiques et éphémères qui invitent à la rêverie
– une grande pelouse qui accueille des expositions florales et des événements culturels en été (concerts de l’Orchestre philharmonique de Strasbourg ou cinéma en plein air)
– un parcours de sculptures (de Sylvie Blocher, Andrea Blum, Tadashi Kawamata, Philippe Lepeut et Akio Suzuki) qui se poursuit côté allemand
– des tables de pique-nique
– des aires de jeux
– un boulodrome.

• On traverse la Passerelle des Deux Rives (réservée aux piétons et aux cyclistes) qui enjambe le Rhin. Cette passerelle haubanée de l’architecte Marc Mimram a été conçue comme un trait d’union entre la France et l’Allemagne. Ses deux tabliers se rejoignent pour former une plateforme centrale au milieu du Rhin. On s’y attarde un moment pour profiter de la vue ou observer le passage d’une péniche.

Côté allemand, à Kehl, une promenade paisible, asphaltée, ombragée et bien entretenue (der blaue Weg) serpente au bord de l’eau.

Chacun peut profiter du Jardin selon son envie :
– plutôt contemplatif : le chemin est émaillé de bancs à intervalles réguliers
sportif : profitez du parcours d’agrès
amateur de plantes : explorez le Jardin Biblique
ufologue : entrez dans une soucoupe volante (UFO, un espace d’exposition)
amateurs d’art : admirez les sculptures, dont Begegnung de Josef Fromm (qui symbolise notamment la rencontre franco-allemande) et les Roses Frontalières de Thomas Rother (en hommage aux résistants français assassinés quelques heures après la libération de Strasbourg en 1944).

On peut s’éloigner un moment du bord de l’eau pour prendre de la hauteur et monter sur la Tour du sapin blanc (Weisstannenturm). À une hauteur de 44 mètres, cette tour offre un beau point de vue sur le Rhin, la Cathédrale de Strasbourg et par temps clair jusqu’à la Forêt Noire et les Vosges.

Une réponse sur « Chevaucher la frontière au Jardin des Deux Rives »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s