Un week-end à Strasbourg

Découvrir Strasbourg en 2 jours : notre guide pour votre première visite

Vous passez un week-end à Strasbourg et vous voulez profiter pleinement de votre séjour ? Afin de vous permettre de découvrir les incontournables et de vous imprégner de l’âme de la ville, nous avons préparé pour vous un itinéraire de visite à pied sur 2 jours, idéal pour un samedi et un dimanche.

Si vous souhaitez prendre votre temps, cet itinéraire peut aussi se faire en 3 jours (notamment en intégrant les 🔎 Options visites).

🗺 Une carte sur Google Maps pour chaque jour vous permettra de vous laisser guider au fil de l’itinéraire. 

☔️ La météo annonce du mauvais temps ? Nous avons aussi sélectionné des bons plans pour vous permettre de découvrir la ville malgré la pluie

Sommaire

À propos de Strasbourg

Jour 1 :
la Cathédrale
le centre-ville
la Petite France

Jour 2 :
le quartier européen
la Neustadt

À propos de Strasbourg

Ville européenne (avec notamment le Parlement européen, le Conseil de l’Europe, la Cour européenne des Droits de l’Homme) située à quelques kilomètres de la frontière allemande et dotée d’un riche patrimoine (la Grande Île et la Neustadt sont classées au patrimoine de l’UNESCO), Strasbourg dispose du 1er réseau cyclable de France et son Université accueille des étudiants internationaux de 150 nationalités.

Pour faciliter votre séjour, nous avons regroupé tous les liens utiles dans les infos pratiques.

Jour 1 : la Cathédrale, le centre-ville et la Petite France

🌐 Agrandir la carte »

Point de départ de la 1ère journée : place de la Cathédrale

🌐 Localiser la place de la Cathédrale

La Cathédrale

Place de la Cathédrale

Avec sa flèche haute de 142 mètres, la Cathédrale de Strasbourg fut jusqu’au XIXe siècle l’édifice le plus élevé de toute la chrétienté. Victor Hugo considérait ce chef d’œuvre de l’art gothique comme un « prodige du gigantesque et du délicat ».

Le « Vent du Diable » : une légende raconte que le Diable sillonnait le monde à cheval sur le Vent. Lors de son passage à Strasbourg, il vit son portrait sculpté sur la Cathédrale. Flatté et curieux, il entra dans la Cathédrale pour voir si d’autres sculptures le représentaient. Mais il en fut chassé et s’enfuit si vite qu’il oublia le Vent. Depuis ce jour, le Vent tourne autour de la Cathédrale en attendant impatiemment que le Diable en sorte. C’est ainsi que le vent souffle presque en permanence autour de la Cathédrale.

Explorez l’intérieur de la Cathédrale (entrée libre de 8h45 à 12h et de 14h à 17h30) : la chaire, les nombreux vitraux, dont la grande rosace de 14 mètres de diamètre au-dessus du portail central, les grandes orgues, le Pilier des Anges qui représente le Jugement dernier et juste à côté l’Horloge Astronomique qui date de 1574 et a été entièrement restaurée au XIXe siècle (l’accès à l’Horloge astronomique est libre sauf pour le Défilé des Apôtres).

Essayez de trouver les statues remarquables de la Cathédrale : la statue du chien du prédicateur Geiler (sur la chaire), celle de l’homme qui porte tout le poids de la Cathédrale sur son dos (au bas du pilier nord du transept), celle d’un paysan changé en pierre accoudé à une balustrade qui contemple le Pilier des Anges (dans le transept sud, en hauteur, à gauche du mur est).

🔎 Option visite : le défilé des Apôtres de l’Horloge Astronomique sauf dimanche et jours férié – visite payante. Ouverture des caisses à 11h20 à l’extérieur place du Château (prévoir de venir plus tôt, risque de file d’attente). Entrée à 11h45. Présentation de l’horloge par un film à 12h, puis défilé à 12h30.

Observez l’extérieur de la Cathédrale : la façade en dentelle de grès rose des Vosges, la flèche, les statues et bas-reliefs dont beaucoup ont été remplacées après la Révolution française. Attardez-vous sur les détails des portails et notamment le portail central.

Place du Château

3 possibilités : 

• Montée à la plateforme de la Cathédrale : 332 marches, vue panoramique sur Strasbourg et les alentours – visite payante 

• Visite d’un musée sur la place du Château – visite payante : Musée de l’Œuvre Notre Dame (pour approfondir votre découverte de la Cathédrale. La Fondation de l’Œuvre Notre-Dame figure au patrimoine immatériel de l’UNESCO depuis 2020) ou l’un des 3 musées à l’intérieur du Palais Rohan (Musée ArchéologiqueMusée des Beaux-ArtsMusée des Arts Décoratifs)

• Promenade en bateau : tickets à la boutique Batorama (place de la Cathédrale à côté de l’Office du Tourisme) ou en ligne sur le site de Batorama ; embarcadère, place du Marché aux Poissons à 150 m de la Cathédrale.

Jetez un œil à côté de l’entrée du Musée de l’Œuvre Notre Dame, un petit jardin gothique se dévoile derrière une clôture.

Accordez-vous une pause dans un café ou un salon de thé.

Le centre-ville : explorez le Carré d’Or et le centre-ville piétonnier

Depuis la place du Château, rejoignez la rue des Veaux, puis la passerelle de l’Abreuvoir

Prenez à droite le quai des Bateliers. Entre le n°23 et le n°24 du quai des Bateliers, les immeubles laissent apparaître un minuscule jardin suspendu. 

Arrêtez-vous au niveau du Palais Rohan.

Plus loin, entrez dans la cour intérieure de l’hôtel La Cour du Corbeau, une bâtisse du XVIe siècle, rénovée entre 2007 et 2009. 

🔎 Option visite : le Musée Alsacien célèbre les arts et traditions populaires d’Alsace dans d’anciennes demeures strasbourgeoises reliées par des escaliers et des coursives en bois – visite payante. Pour rejoindre le musée, continuez tout droit, quai Saint-Nicolas. Distance : 100 m aller/retour.

Traversez le pont du Corbeau

🔎 Option visite : le Musée Historique présente l’histoire de Strasbourg depuis le Moyen Âge jusqu’à la création des Institutions Européennes – visite payante. L’entrée du Musée Historique est à droite après le pont du Corbeau.

Remontez la rue du Vieux-Marché-aux-Poissons, attardez-vous place des Tripiers. Johann Wolfgang von Goethe séjourna en 1770 et 1771 au 36 rue du Vieux-Marché-aux-Poissons (maison rouge).

Tournez à droite rue Mercière et profitez du point de vue sur la façade de la Cathédrale.

Le pilier mesureur de ventre, « Büchmesser » date de 1567 et servait comme gabarit pour mesurer la bedaine des bourgeois. Essayez, vous aussi, de vous glisser de profil entre le pilier et le mur (le passage fait 35 centimètres) ! 

Tournez à droite rue du Maroquin.

Prenez ensuite à gauche place du Marché-aux-Poissons. Sur la place, retournez-vous pour voir la flèche de la Cathédrale qui dépasse au-dessus des maisons.

Continuez tout droit sur la terrasse du Palais Rohan. Tournez à gauche rue du Bain-aux-Roses et jetez un œil à la vitrine du magasin d’antiquités Richard, un véritable cabinet de curiosités. 

Rejoignez ensuite la place du Château et la place de la Cathédrale sur la gauche.

Place de la Cathédrale, un obus datant du bombardement de 1870 est encastré dans la façade de l’Hôtel Cathédrale (au n°12).

En face, ne manquez pas la Maison Kammerzell, l’un des plus anciens restaurants de Strasbourg, dont la façade ressemble à un bateau pirate.

Depuis la Maison Kammerzell, flânez dans les ruelles du Carré d’Or, le quartier historique de boutiques et de restaurants au pied de la Cathédrale : rue des Orfèvres, rue du Chaudron, rue du Sanglier, place du Temple Neuf. 

Prenez à gauche rue de l’Outre qui mène à la Place Kléber, la plus grande place du centre-ville de Strasbourg. Avancez jusqu’à la façade de l’Aubette

Revenez sur vos pas et continuez rue des Grandes Arcades jusqu’aux voies du tram.

🔎 Option visite : l’église protestante Saint-Pierre-le-Jeune. Cette église protestante comporte des parties romanes, gothiques et néo-gothiques. À découvrir : les fresques néo-gothiques de la nef, l’arcade gothique du jubé, le chœur baroque et le cloitre roman – entrée libre sauf pendant les offices. Pour rejoindre l’église, remontez tout droit la petite rue de l’Église. L’entrée de l’église se fait place Saint-Pierre-le-Jeune. Après la visite, revenez sur vos pas jusqu’à la rue de la Mésange (à gauche après la petite rue de l’Église). Distance : 300 m aller/retour.

Prenez la rue de la Mésange, la rue des boutiques de luxe, qui débouche sur la place Broglie avec la mairie, l’opéra, différents marchés et en décembre le Marché de Noël.

Remontez ensuite la rue du Dôme, tournez à droite rue des Hallebardes

Continuez rue Gutenberg, Grand-rue et prenez à gauche rue du Fossé des Tanneurs pour arriver à la Petite France.

La Petite France 

La Petite France est le quartier pittoresque du vieux Strasbourg, au bord de l’Ill. 

Découvrez la place Benjamin Zix, les maisons à colombages du XVIe et XVIIe siècles.

Grâce à sa position privilégiée au bord de l’eau, la Petite France a été un quartier de meuniers et tanneurs à partir du Moyen Âge.

Les toits de certaines maisons à colombages, dont la Maison des Tanneurs devenue un restaurant, laissent apparaître des greniers ventilés qui servaient à la transformation du cuir et au séchage des peaux. L’activité professionnelle des artisans a d’ailleurs donné son nom aux rues de la Petite France.

Continuez jusqu’au pont du Faisan, qui tourne pour laisser passer alternativement les bateaux-promenade et les piétons.

Immédiatement après le pont tournant, prenez à droite sous le porche du Pavillon Régent Petite France. Quelques marches sur la droite permettent d’accéder directement au bord de l’eau, quai de la Petite France.

Le quai mène aux Ponts couverts dominés par quatre tours du XIVe siècle, vestiges des anciens remparts. 

Montez ensuite à la terrasse du Barrage Vauban (accès par la place du Quartier blanc et le passage Georges Frankhauser). Sur la terrasse, le meilleur point de vue sur les Ponts Couverts, la Petite France et la Cathédrale est au niveau de la table d’orientation (au milieu de la terrasse).

Continuez place Hans-Jean-Arp.

🔎 Option visite : le Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg (MAMCS) – visite payante. En plus des salles dédiées à l’art moderne et contemporain, ce musée comporte des espaces réservés aux arts graphiques, à la photographie et à l’œuvre de Gustave Doré. L’entrée du musée se fait place Hans-Jean Arp.

Prenez l’allée Jacmel-Haïti puis la rue Sainte-Marguerite. Traversez le pont et revenez sur les Ponts Couverts à droite par le quai Turckheim.

Arrêtez-vous au niveau de la Maison des Ponts Couverts qui offre un point de vue remarquable sur la Cathédrale (la tonnelle devant la maison s’orne de glycines au printemps).

Tournez à gauche quai du Woerthel, passez devant les 2 demi-maisons qui se distinguent parmi les maisons plus traditionnelles de la Petite France.

Tournez à gauche rue des Moulins, puis à droite quai des Moulins. Longez l’Ill jusqu’à l’écluse et la passerelle des Anciennes Glacières.

Marchez directement au bord de l’eau jusqu’au pont Saint-Martin.

Montez les marches (sur votre gauche), traversez le pont pour un arrêt photo et revenez sur vos pas pour continuer la promenade au niveau de l’eau.

Remontez au niveau de la rue Martin Luther et de l’église Saint-Thomas.

Découvrez l’intérieur de l’église – entrée libre sauf pendant les offices. Puis continuez rue des Serruriers jusqu’à la place Gutenberg.

Pour la soirée, profitez d’une bonne table et prolongez la soirée autour d’un verre dans un bar.

Jour 2 : le quartier européen et la Neustadt

🌐 Agrandir la carte »

Nous vous recommandons de commencer la journée par un brunch (vérifiez les jours d’ouverture des cafés, certains sont fermés le dimanche).

Point de départ de la 2e journée : arrêt de tram « Parlement Européen », (ligne E direction Robertsau L’Escale ou bus H depuis la Gare Centrale)

🌐 Localiser l’arrêt de tram « Parlement Européen »

Si vous souhaitez seulement explorer le quartier de la Neustadt (classé au patrimoine mondial de l’UNESCO), le point de départ est l’arrêt de tram « Gallia » (lignes C, E et F). 

Voir l’itinéraire à la Neustadt

Le quartier européen

Depuis l’arrêt de tram « Parlement Européen », observez la façade du bâtiment.

Le Parlement Européen est l’institution législative de l’Union européenne, la seule institution à être directement élue par les citoyens européens. Ses 751 députés représentent plus de 500 millions de citoyens de l’Union européenne. La structure particulière du bâtiment représente l’Europe en cours de construction.

(La visite de l’hémicycle du Parlement n’est pas possible le dimanche et pendant les sessions parlementaires.)

Remontez le quai Ernest Bevin au bord de l’eau (le long des voies du tram).

Sur l’autre rive se dévoile l’arrière du Conseil de l’Europe.

Prenez le pont Zaepfel.

Passez devant la Cour européenne des Droits de l’Homme, juridiction du Conseil de l’Europe dont la mission est de veiller au respect de la « Convention de sauvegarde des Droits de l’Homme et des Libertés fondamentales ».

Traversez le pont de la Rose blanche, à droite après l’arrêt de tram.

🔎 Option visite : l’extérieur de l’église orthodoxe de Tous-les-Saints (16 rue du Général Conrad), un joyau aux teintes pastels entre le parc de l’Orangerie et le Rhin. Pour rejoindre l’église orthodoxe, suivez la piste cyclable qui commence après le pont, à gauche du restaurant et longe le canal. Distance : 2,6 km aller/retour.

Remontez l’avenue de l’Europe et arrêtez-vous au niveau du Conseil de l’Europe, la principale organisation de défense des droits de l’Homme du continent européen regroupe 47 États membres et représente plus de 800 millions d’Européens.

🔎 Option visite : le parc de l’Orangerie, le plus ancien parc de la ville qui s’étend sur 26 hectares. L’entrée du parc se fait à l’angle de l’avenue de l’Europe et du boulevard du Président Edwards. À voir : le Pavillon Joséphine (construit en l’honneur de l’impératrice Joséphine, femme de Napoléon Bonaparte qui n’y a jamais vécu), la statue de Gänseliesel (la gardienne des oies), la façade du Buerehiesel (maison à colombages au cœur du parc qui accueille un restaurant gastronomique 1* Michelin), le Temple de l’amour, le zoo, le lac et les jardins.

Prenez à droite boulevard Paul Déroulède.

Pour continuer vers le quartier de la Neustadt, 2 possibilités :

• à pied, au fil de l’eau : au bout du boulevard Paul Déroulède tournez à gauche pour rejoindre le quai Rouget de Lisle.

Promenez-vous au bord de l’eau, à l’abri des grandes avenues. Reposez-vous sur un banc pour regarder passer les bateaux-mouches, canoës et kayaks. Admirez les hôtels particuliers et les demeures élégantes qui bordent le quai.

Faites un court détour par la rue Schiller pour découvrir le portail Art Nouveau (au n°10).

Continuez quai du Maire Dietrich et rejoignez le Palais Universitaire. Distance boulevard Paul Déroulède – Palais Universitaire : 1,2 km

• en tram : au bout du boulevard Paul Déroulède tournez à droite pour continuer sur le quai du Bassin de l’Ill. Remontez au niveau du pont de la Rose blanche. Traversez le pont et rejoignez l’arrêt de tram « Droits de l’Homme ». Prenez la Ligne E direction Campus d’Illkirch jusqu’à « Gallia ». Durée du trajet en tram : 11 minutes.

Depuis l’arrêt de tram « Gallia »

Depuis l’arrêt de tram « Gallia », prenez le quai du Maire Dietrich pour rejoindre le Palais Universitaire.

La Neustadt

Sur notre itinéraire, le Palais Universitaire marque l’entrée de la Neustadt. Le quartier de la Neustadt, ancien quartier impérial allemand, est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis juillet 2017.

Au cœur de l’initiative de la construction de la Neustadt, le Palais Universitaire a été conçu comme un palais du savoir et est aligné avec le Palais du Rhin (situé à l’autre extrémité de l’avenue de la Liberté).

Traversez le pont d’Auvergne et observez à gauche la perspective de l’Ill et de la Cathédrale, et à droite l’église Saint-Paul, de style néogothique construite à la fin du XIXe siècle.

Remontez l’avenue de la Liberté jusqu’à la place de la République. Sur l’avenue de la Liberté, les façades mêlent différents styles, de l’historicisme au néogothique. Attardez-vous sur les détails décoratifs : une multitude de personnages, reliefs et silhouettes.

Explorez ensuite les façades de la place de la République : 

• la Bibliothèque Nationale et Universitaire (BNU) et son dôme en verre. Avec 3 millions de documents, la BNU est la 2e bibliothèque de France par le nombre d’ouvrages conservés.

Entrez dans le bâtiment : l’escalier géométrique de la BNU est visible depuis l’accueil au centre du bâtiment, en regardant vers la verrière.

• le Palais du Rhin, palais impérial, emblématique du style néo-renaissance germanique de la fin du XIXe siècle.

Promenez-vous dans le jardin au milieu de la place (au printemps, profitez des magnolias en fleur).

• le Théâtre National de Strasbourg (TNS) présente en moyenne 15 productions par saison, soit environ 180 représentations.

🔎 Options visites :

• la maison Egyptienne : depuis la place de la République, prendre le quai Jacques Sturm, jusqu’au Tribunal d’Instance (entièrement rénové récemment) et l’église Saint-Pierre le Jeune catholique (dont la coupole est la plus grande d’Alsace). Continuez rue du Général de Castelnau et rue du Général Rapp jusqu’à la Maison Égyptienne (au n°10).

Dessinée par le jeune architecte autodidacte Franz Scheyder au début du XXe siècle dans un style qui mêle l’Art Nouveau à une interprétation idéalisée de l’art de l’Egypte ancienne. Cette maison insolite se caractérise notamment par une grande fresque centrale et des balcons en fer forgé décorés de chauves-souris stylisées. Revenez ensuite sur vos pas pour rejoindre la place de la République. Distance place de la République – Maison Égyptienne : 2 km aller/retour.

• le Musée Tomi Ungerer, Centre international de l’Illustration et musée dédié à l’artiste Tomi Ungerer – visite payante

Prenez ensuite l’avenue de la Marseillaise

Avant l’arrêt de tram « Gallia », tournez à droite rue des Pontonniers jusqu’au pont Saint-Étienne qui offre un point de vue remarquable sur le Lycée des Pontonniers (à droite depuis le pont). Le Lycée des Pontonniers, qui accueille chaque année plus de 1000 élèves du lycée aux classes préparatoires, a été construit en 1902. Comme un petit air de Poudlard… 

Depuis le Lycée des Pontonniers, vous pouvez rejoindre facilement

• la place de la République : à droite en prenant le quai Lézay-Marnésia

• la place de la Cathédrale et le centre ville : toujours tout droit jusqu’à la Cathédrale

Si vous souhaitez continuer la promenade…

Revenez sur vos pas rue des Pontonniers pour rejoindre l’arrêt de tram « Gallia » puis tournez à droite quai des Pêcheurs (prenez un verre sur l’une des péniches).

Continuez quai des Bateliers (si le temps s’y prête, lézardez un moment au soleil sur un ponton au bord de l’eau ou sur le Ponton des Bateliers).